Le goût de la pizza, ça va, les saveurs méditerranéennes délicates, un délice. Mais la pâte, franchement, c’est un  peu lourd à digérer et souvent tellement salé qu’il faut se lever trois fois la nuit suivante pour avaler un verre d’eau… L’omelette, c’est bon aussi, moelleux, au moins quand c’est bien cuit, mais les saveurs sont souvent un  peu tristounettes. Jambon… Fromage… Ou Jambon et fromage…

Bref, pourquoi ne pas marier les deux ? Le moelleux de l’omelette et les saveurs de la pizza ? Allez, au hasard :

Trois œufs salés et battus, jetés dans une poêle bien chaude, pour former une fine croûte en dessous, on baisse le feu et on sème du parmesan rapé et des herbes à pizza. On retire du feu dès que l’œuf a pris et on dispose la garniture préparée à l’avance : courgettes et tomates grillées à la plancha dans de l’huile au basilic, poivrons grillés, basilic hâché et mariné dans un peu d’huile, trois ou quatre lamelles de cèpes, bref, ce qui vous tombe sous la main… Bon, moi, pour finir je pose trois lamelles de lard de porc de cul noir…

Il n’y a plus qu’à glisser dans l’assiette… la pizz’omelet !