Macis et muscade…

Étonnante nature… Que croit-on voir : Un dessert de chocolat sculpté par un pâtissier de génie ? L’œuvre d’un artiste russe ciselant un œuf pour la famille impériale ?

Plus simplement un don de la nature : l’orange du macis qui, grillé et pulvérisé donnera l’une des plus fines épices qui soit, entourant la gangue de bois dur qui protège la noix de muscade.


 

Note : les photos présentées dans cette rubrique ont fait l’objet d’un tirage limité en 50 x 80, en vente au restaurant « à Table ! » à Saint Jean de Côle.

Crédit photo : Michel Dartenset

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *